2024
____
____

Extreme sitting
➔ Soon

Exposition en deux volets du duo AuchKatzStudio à KOMMET et au Parking Saint-Antoine (LPA) (Lyon)
du 23 février au 19 avril 2024 à KOMMET
du 19 mars au 18 mai 2024 au Parkin Saint-Antoine
Exposition soutenue par LPA
____

2 x 7 + 3 x 14 = 5

Catalogue rétrospectif à l'occasion du 5e anniversaire de KOMMET (Lyon)

L'ouvrage intitulé 2 x 7 + 3 x 14 = 5 permet à KOMMET de célébrer ces 5 premières années d'existence. Depuis 2019, le centre d'art mène de nombreux projets d'expositions, organise, accueille des évènements et développe de nombreuses actions en faveur des publics.
Ce catalogue rétrospectif compile 5 années d'activités foisonnantes !

Conception graphique Guerillagrafik

Informations
Couverture souple avec jaquette découpée
Nombre de pages : 228
1 planche de stickers par édition (2 versions possibles)
NB : la jaquette et les stickers sont exclusifs à cette première édition
Dimensions : 150 x 230 mm
Nombre d'exemplaires : 200
Langue : français

Commander le catalogue ici
____

Reliques sentimentales

Exposition à l'occasion du 5e anniversaire de KOMMET (Lyon)
du 9 au 17 février 2024

Cette exposition offre aux visiteur•ice•s l’opportunité de (re)découvrir et de porter un nouveau regard sur la programmation du centre d’art, le tout dans un dispositif de monstration inédit. Ces oeuvres – certaines ayant été exposées à KOMMET – sont les témoins des cinq années d’activité et des liens qui se sont tissés avec les artistes.

Artistes présent•é•s
Léa Bouttier
Dounia Chemsseddoha
Alexandre Caretti
Johanna Cartier
Cyprien Desrez
Rémy Drouard
Encastrable (Antoine Lejolivet et Paul Souviron)
Damien Fragnon
Lisa Hoffmann
Hélène Hulak
Blanche et Louise Lafarge
Simon Lazarus
Harold Lechien
Guillaume Lo Monaco
Mélissa Mariller
Aurore-Caroline Marty
Louise Porte
Laura Pouppeville
Florence Schmitt
Solarium Tournant x HHH
Marine Zonca
 
2023
____

Trans*-anéthol

Exposition de l'artiste Jean-François Krebs à KOMMET (Lyon)
du 1er décembre 2023 au 3 février 2024
Exposition en partenariat avec la Factatory (lieu de résidences à Lyon)
Prix indépendant lors de la 72e édition de Jeune Création

À travers une expérience visuelle, olfactive et sonore, Jean-François Krebs engage une réflexion sur la possibilité d'une fusion entre l'humain et le règne végétal. L'artiste transcende les définitions rigides, ouvrant ainsi un espace où l’on envisage les potentialités d'un avenir fluide, imprégné de liquidité.
Les œuvres en verre, présentes à KOMMET, concrétisent cette capacité fascinante de ce matériau à couler et à se déplacer librement, une caractéristique qui reste palpable même dans son état solide. Cette exposition offre une opportunité de remettre en question les certitudes mais aussi d’explorer la beauté des métamorphoses et de l’hybridité.

https://www.jeanfrancoiskrebs.com/
____

Less voyage

Solo show de l'artiste Alexandre Caretti à KOMMET (Lyon)
du 22 septembre au 17 novembre 2023
Exposition en collaboration avec Le Centre Wallonie Bruxelles (Paris)

Alexandre Caretti explore les relations qui se tissent entre l’espace d’exposition, son équipe, ou encore l’architecture du lieu comme les vitrines ou la réserve de KOMMET. Son travail dévoile une fascination pour les réseaux affectifs dans leur globalité, offrant ainsi une expérience artistique multidimensionnelle et poétique. Ainsi, l’exposition « Less Voyage » questionne l’espace domestique et les objets qui l’habitent.

http://alexandrecaretti.fr/
____

Nos corps encodés

Double exposition des artistes Blanche et Louise Lafarge à KOMMET (Lyon) et à la galerie Tator (Lyon)
Co-commissariat avec Marie Bassano
du 12 mai au 13 juillet 2023
Exposition en collaboration avec la galerie Tator (Lyon)

Du 12 mai au 13 juillet 2023, la double exposition Nos corps encodés se déploie à KOMMET, puis avec un temps de latence, à la Galerie Tator du 8 juin au 26 juillet 2023. Ce parcours peut être envisagé comme une expérience de l’ubiquité où les visiteurs sont invités à naviguer d’un lieu à l’autre, entre réalité et virtualité.

Les artistes Blanche et Louise Lafarge interrogent ici la manière dont les corps sont représentés et affectés dans les espaces numériques. Les œuvres présentées délivrent autant de questionnements sur le genre que sur ses modes de représentations.
____

Programme d'accompagnement KOMM!

Programme d'accompagnement et d'aide à la professionnalisation
En partenariat avec l'École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon
Promotion FCP 2022 - 2023
 
L’objectif de ce programme est de permettre aux diplômé.e.s inscrit.e.s en FCP (formation complémentaire de professionnalisation) de mieux connaître et analyser l’environnement professionnel de l’art contemporain. Ces différentes séances seront notamment l’occasion d’aborder : le portfolio, le budget prévisionnel ou encore la communication.
____

Dans leurs mains, sous nos yeux

Duo show des artistes Lisa Hoffmann et Dounia Chemsseddoha à KOMMET (Lyon)
Co-commissariat avec Livia Tarsia in Curia
du 3 mars au 29 avril 2023
Exposition en partenariat avec la résidence nomade an• other here

Le programme de résidences nomades an· other here a permis aux artistes Dounia Chemsseddoha et Lisa Hoffmann de rencontrer des habitant.e.s et d’explorer le village de Montbrun-les-Bains en Drôme provençale. Dounia se penche sur des pratiques artisanales inhérentes à une nature locale, usant le rituel comme moyen de révéler leurs vertus ancestrales. Lisa articule des gestes photographiques et textuelles comme des vecteurs formels pour tracer des manifestations de l’invisible. Ensemble elles sédimentent avec le non-humain, révèlent du fragile, du mouvant et parfois de l’intangible.

Par la sculpture, l’installation ou encore la photographie, Dounia Chemsseddoha et Lisa Hoffmann dévoilent à KOMMET les résultats de leurs recherches générées sur ce territoire et retranscrivent ici les contours de cet environnement bucolique.

https://douniachemsseddoha.com
https://lshhh.net

2022
____

Sitting in front of the mirror

Double exposition collective à GarageCoop (Accélerateur de Particules) et à la Chaufferie (Hear) dans le cadre de Regionale23 (Strasbourg)
du 8 décembre 2022 au 15 janvier 2023

Artistes invité•e•s :
Marisabel Arias, Bâle [CH]
Sylvain Baumann, Bâle [CH]
Cécile Baumgartner, Bâle [CH]
Baptiste Bonnard, Carouge [CH]
Oliver-Selim Boualam, Karlsruhe [D]
Elie Bouisson, Strasbourg [FR]
Anna Byskov, Riedisheim [FR/EN]
Alexandre Caretti, Strasbourg [FR]
Collectif Boyband Chic, Bâle [CH]
Judith Kakon, Bâle [CH]
Marguerite Kalt, Strasbourg [FR]
Lysann Köning, Bâle [CH]
Raphaël-Bachir Osman, Mulhouse [FR]
Emma Pidré, Bâle [CH]
Niki Yelim, Zurich [CH]

Sitting in front of the mirror convoque des œuvres qui questionnent notre rapport au désir et à l’estime de soi. Par la sculpture, l’installation, la vidéo ou la peinture, cette double exposition à la Chaufferie et à GarageCoop dévoile des œuvres qui traitent par extension du rêve, de la perception que l’on a de nous-même, de l’image que l’on souhaite renvoyer ou encore de la manière dont on est réellement perçu par autrui. Sous différentes formes, les artistes mettent ici en scène : l’aspiration, le souvenir, l’absence, le manque ou la solitude à combler. En tant qu’individu, nous nous heurtons tou.te.s à des désirs qui ne semblent pas toujours atteignables. La mélancolie est elle-même une crise du désir, une fatigue d’être soi, d’être un autre, la peur de n’être finalement personne.

Le titre donné à cette exposition collective parle de cette fameuse image, ce reflet qui nous renvoie à la réalité. Ainsi, l’objet miroir devient le lieu privilégié de cette quête identitaire et intime : qui suis-je ? que vais-je devenir ? quelles sont mes aspirations ? Porteurs d’humour, d’ironie ou de réflexions plus profondes, ces questionnements existentiels – que nous avons tou.te.s mais qui sont propres à chacun.e – irriguent les œuvres de cette exposition.



https://www.garage-cop.org
https://www.accelerateurdeparticules.net
https://www.lachaufferie/hear
____

Terrains fragiles, amour miskine

Solo show de l'artiste Johanna Cartier à KOMMET (Lyon)
du 2 décembre 2022 au 11 février 2023
Exposition en partenariat avec la Factatory (lieu de résidences à Lyon) et en résonance avec la Biennale de Lyon.

À KOMMET, Johanna Cartier s’attache à montrer ce que peut être la vie d’adolescentes en milieu rural. « Les filles du coin » grandissent bien loin du monde urbain, bien loin de l’anonymat. Drague aux abords d’une cage de foot ou encore travail dans l’exploitation agricole familiale, elles évoluent sur un territoire où il y a peu d’activités et de loisirs. De temps à autre, perçues comme des copines, de futures épouses ou encore comme des cibles, les adolescentes naviguent fébrilement entre hypersexualisation précoce et pression du jugement. Entremêlant sculptures et peintures, Johanna Cartier puise dans ses propres souvenirs pour nous délivrer un bout de son adolescence passée dans la diagonale du vide.
____

FURY

Duo show des artistes Hélène Hulak et Mélissa Mariller à KOMMET (Lyon)
du 23 septembre au 19 novembre 2022

L’exposition FURY est une invitation dans un monde habité de colère, une sorte d’enfer où des êtres féminins vous sautent au visage. Hélène Hulak et Mélissa Mariller s’emparent d’univers masculins comme le tuning, le tatouage ou encore le piercing pour en distordre les codes et se jouer de leurs images stéréotypées. Dans cette exposition, la figure de la furie se retrouve hybridée avec la “Grid Girl” du salon de l’automobile.


https://www.helenehulak.com
https://www.melissamariller.com
____

Divine

Solo show de l'artiste Aurore-Caroline Marty à KOMMET (Lyon)
du 13 mai au 13 juillet 2022

KOMMET, installé dans le quartier de la Guillotière, est voisin de nombreux commerces tels qu’un magasin de vêtements, une fromagerie et de plusieurs fast-foods. Depuis l’extérieur du centre d’art, on observe un vinyle adhésif doré apposé sur les vitrines indiquant la présence d’une nouvelle enseigne. Pour son exposition personnelle, Aurore-Caroline Marty décide d’implanter pendant deux mois Divine, une boutique aux allures d’un salon de beauté. Le décor est planté. Est-ce un lieu totalement inanimé ou un commerce en cours de finition prêt à ouvrir ?


https://www.aurorecarolinemarty.com
____

Camping interdit, montée soudaine des eaux même par beau temps 

Solo show de l'artiste Rémy Drouard à KOMMET (Lyon)
du 25 février au 16 avril 2022
Exposition en collaboration avec Moly-Sabata, lieu de résidences à Sablons (38)

Dans ses peintures, sculptures, installations ou encore dans son travail d’écriture, Rémy Drouard s’inspire de son propre quotidien. À travers un regard poétique et comique, il saisit des moments on ne peut plus banals. Par la réalisation d’une œuvre in situ, il propose aux visiteurs une échappée belle dans un décor de berge fictive. Cette proposition lui permet de reconfigurer le rapport entre l’œuvre et le spectateur mais aussi son lien avec l’espace d’exposition.


https://www.remydrouard.com
____

ACME

Solo show de l'artiste Guillaume Lo Monaco à KOMMET (Lyon)
du 16 décembre 2021 au 5 février 2022

Guillaume Lo Monaco développe une pratique sculpturale autour de l’enfance. Ses installations présentent bien souvent un décalage entre la forme – ludique et colorée – et le fond qui dévoile une noirceur certaine. L’artiste joue d’ambiguïtés, et la sémantique des titres qu’il donne à ses pièces nous livre des indices sur le réel sujet traité : les problématiques sociétales et sociales. Pour son exposition à KOMMET, il détourne et conçoit des objets-jeux qui deviennent alors dissonants et absurdes. Ainsi, en créant ce « manifeste-sculptural », l’artiste décrit sa vision du monde d’aujourd’hui et met en exergue certains sujets d’actualité.

https://www.guillaumelomonaco.fr

2021
____

T/MBER!

Solo show de l'artiste Simon Lazarus à KOMMET (Lyon)
du 24 septembre au 20 novembre 2021
 
L’interjection «Timber!», signifiant «Attention!», précède la chute imminente d’un arbre que l’on a entrepris de couper. Utilisée par les bûcherons, cette injonction à se mettre hors de danger désigne aussi, par extension, la charpente ou le charpentier.
 
Simon Lazarus propose d’explorer poétiquement le thème de la chute et de la construction à travers le prisme de la conception technique (outils, industrie, technologie) et de la fabrication des imaginaires (mythes fondateurs, organisations sociales, conscience collective). Les pièces ont été pensées et dessinées sur écran puis réalisées grâce à des machines à commandes numériques. L'exposition, qui conjugue geste plastique, robotique et bio-hacking, vient créer un pont entre imagerie digitale et matérialité physique, comme une allégorie du lien entre monde des idées et monde sensible, jardin d’Éden et anthropocène.
 
L'exposition T/MBER! a reçu le soutien du fonds SCAN, bourse de production portée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes pour la création numérique.


https://www.simonlazarus84.com/
____

L'after show

Solo show des artistes Louise Porte et Harold Lechien à KOMMET (Lyon)
du 19 mai au 19 juin 2021
Exposition en collaboration avec Le Centre Wallonie Bruxelles (Paris)

Louise Porte et Harold Lechien nous convient à l’after d’un évènement dépourvu de vie. La mise en scène rayonne mais il semblerait que tout reste en suspens. Malgré l’abandon de l’espace par les individus, la représentation du spectacle subsiste au travers de multiples « vestiges » délaissés. Impossible de dater ce moment mais des récits émergent et l’on fantasme sur ce que l’on aurait vraisemblablement manqué. 

L’after show met en présence la réalité d’une absence : l’instant est passé mais on se le re-présente au travers d’éléments abandonnés. Ce ne sont pas les détails de cet hypothétique évènement qui sont l’objet du désir, mais bien la représentation illusoire de ce désir. Ici, le fantasme surgit via le manque, ce que l’on imagine avoir raté. Ainsi, dans cette exposition, les artistes nous incitent à nous immerger dans l’absurde aussi bien que dans la frustration d’avoir, peut-être, manqué le show de l’année. 
 
Exposition co-produite avec le soutien du Centre Wallonie-Bruxelles I Paris



https://louiseporte.wixsite.com/louiseporte
https://www.instagram.com/haroldlechien
____

Cycle de conférences-formation autour du régime artiste-auteur.rice

Mise en place et organisation d'un cycle de conférences-formation à destination des artistes, auteur.rice.s en activité, et étudiant.e.s en école d'art.

Cycle en en collaboration avec le cabinet d’expertise et de conseils d'autant plus et le musée d'art contemporain de Lyon le 11, 25 mai, 8 et 22 juin 2021 au macLYON.


Programme :
Jour 1 : Les spécificités fiscales
Jour 3 : Le régime de protection sociale des artistes
Jour 3 :  Les formalités de déclaration de début d'activité des artistes auteur.rice.s
Jour 4 : Gestion des multi-activités et collectifs d'artistes
____

Et il faudra froisser la feuille

Solo show de l'artiste Cyprien Desrez à KOMMET (Lyon)
du 16 janvier au 27 février 2021

Pour démarrer cette nouvelle année, KOMMET a invité Cyprien Desrez à concevoir une "exposition à emporter". Déjouant les contraintes liées à la crise sanitaire, ce format permet le déplacement de l’exposition, se déployant de manière tangible dans l’espace domestique.

Cyprien Desrez développe une pratique plurielle : installation, sculpture, dessin, performance, écriture ou encore photographie. Fasciné par toutes les vidéos YouTube montrant des bûches se consumant pendant des heures, il envisage le feu comme un moment placide propice à la contemplation et à l’échange. Pour ce solo solo show, il nous convie joyeusement à le rejoindre au coin du feu.


https://cypriendesrez.wixsite.com/cypriendesrez

2020
____

How you move me 

Solo show de l'artiste Léa Bouttier à KOMMET (Lyon)
du 18 septembre au 13 novembre 2020

À travers la sculpture, la performance et la vidéo, Léa Bouttier mène une réflexion globale autour de l’usage des formes et du langage. À la manière de la Verbs list de Richard Serra, Léa Bouttier a entamé pour l’exposition How you move me une liste d’actions liées aux gestes. Rouler, jeter, saisir, pivoter ou encore renverser, sont autant de manipulations qui nous permettent d’appréhender physiquement des objets. Cette recherche qu’elle opère lui permet de s’interroger sur la manière dont une forme engendre un mouvement. Ainsi à KOMMET, l’artiste tente de sonder le pouvoir des formes par le geste sculptural.

https://www.leabouttier.com/
____

Un mirage irisé

Solo show confiné de l'artiste Damien Fragnon virtuel et à KOMMET (Lyon)
du 18 juin au 13 août 2020

Damien Fragnon exerce une pratique de la sculpture et de l’installation et crée ainsi des environnements narratifs dans les espaces où il expose. Il mène une réflexion sur le monde et s’interroge sur la relation humain-nature. À KOMMET, des micro-organismes en suspension sont voués à muter, à s’adapter et à se transformer. L’artiste sonde avec poésie notre perception et notre rapport à la nature en créant ce qu’il nomme des « lianes urbaines ».

Ce « solo show confiné » sera visible 24h/24 et 7 jours sur 7 de la vitrine de l’espace d’exposition et sera également diffusé en ligne. Damien Fragnon invite conjointement une communauté d’artistes plasticiens, musiciens, théoriciens, agronomes ou encore architectes, à s’enregistrer et à intervenir en ligne sur la démarche de l’artiste vue par le prisme de leurs activités respectives. Ces enregistrements seront diffusés tout au long de la durée de l’exposition.


https://damienfragnon.com/

Interview sur Radio Nova Lyon KOMMET et Damien Fragnon
____

APPEL À PROJET #1

Appel à projet #1 réalisé avec KOMMET (Lyon)
du 25 mars jusqu'à la fin du confinement
Sélection d'artistes émergents pour une monstration virtuelle sur Instagram, Facebook et sur le site de KOMMET.

 

En cette période inédite de confinement, KOMMET a la volonté de continuer à diffuser et à promouvoir les artistes émergents. Sur la base d’un appel à projet, le lieu invite les artistes à être présents dans ses « murs virtuels ». Les artistes sélectionnés bénéficieront d’une mise en avant sur Instagram, Facebook ainsi que sur le site internet du lieu.

Il est essentiel que les artistes, n’ayant plus d’espace physique pour exposer, puissent continuer à être visibles. Ainsi et malgré l’isolement que nous rencontrons, KOMMET souhaite permettre et faciliter une diffusion en ligne de la création contemporaine émergente.

Sur 352 candidatures, 21 artistes sélectionnés : Camille Soulat, Juliette Guerin, Jonas Fadrique, AuchKatzStudio, Lana Duval, Louise Porte, Chrystèle Nicot & Antoine Alesandrini, Clément Davout, Charlotte Schaer, Camille Juthier, Charlotte Dalia, Jade Moulin, Johanna Cartier, Rémy Drouard, Opale Mirman, Hilary Galbreaith, Tristan-Paul Guepin, Cyprien Desrez, Jonathan Bréchignac...

Parution le 08/04/20 dans Lyon Capitale "Culture à la maison : musées et expos virtuelles" par Marion Payrard

____

Depuis l'île de Pâques

Exposition avec les artistes Fauve Tintigner et Marine Zonca à KOMMET (Lyon)
du 17 janvier septembre au 28 février 2020
Co-direction artistique de l'exposition curatée par l'association OFF.ON.FOCUS

 

Cette exposition met en tension les pratiquesde deux artistes – d’une même génération – quiinterrogent le couple nature et culture donc cequi fait civilisation et ruines.Percevoir la création comme un voyage, ets’imaginer déjà ailleurs. Depuis l’île de Pâques,on questionne la figure humaine, ce qu’il enreste et ce qu’elle laisse sur cette île. De l’art etdu désastre. Nos interrogations ont finalementun rapport constant à l’esthétique : vouloir voiret savoir ce qui se dégage de toute chose.


2019
____

Tout vient de l'eau

Solo show de l'artiste Florence Schmitt à KOMMET (Lyon)
du 27 septembre au 30 novembre 2019
en résonance avec la Biennale de Lyon

 

Florence Schmitt développe une pratique sculpturale et picturale l’amenant vers des expérimentations formelles mêlant réappropriation d’objets du quotidien et matériaux tels que le plâtre ou le béton désactivé. Ses installations nous invitent à explorer un espace qui vacille entre le décor de théâtre et la représentation fantasmée de structures qui nous sont familières.

Pour sa première exposition personnelle, Florence Schmitt aborde et questionne notre rapport à ces objets au sein d’une société où nos sphères publiques et privées n’ont jamais été aussi poreuses.

https://schmittflorence.wixsite.com/portfolio

____

De Tintinnabulis

Solo show de l'artiste Ludovic Landolt à KOMMET (Lyon)
du 7 juin au 13 juillet 2019

 

La pratique artistique de Ludovic Landolt gravite autour de l’expérience sonore. Ses oeuvres se déclinent sous la forme d’installations, happenings, vidéos et performances. L’artiste s’inscrit dans une démarche sensible du temps, de l’espace et des vibrations qui nous mène vers une appréhension physique des sons.

De Tintinnabulis engage une nouvelle compréhension de l’espace et nous invite à user de nos perceptions sensorielles. Conçu sur les principes du deep listening, ce sound space permet de bousculer nos habitudes d’écoute pour appréhender différemment les oscillations sonores. Les œuvres de Ludovic Landolt, présentées dans cette exposition, nous invitent à dépasser l’écoute pour ressentir, discerner et apprécier physiquement ces sonorités.

http://ludoviclandolt.com/

____

KOMMET - Lieu d'art contemporain

Création d'un lieu d'exposition (Lyon)
mars 2019

 

KOMMET est une association à but non lucratif (loi 1901) fondée en mars 2019 à Lyon. KOMMET contribue à diffuser et à promouvoir la jeune création contemporaine.

Elle tend à devenir un espace de recherche, d’ouverture et d’expérimentation dédié aux artistes ainsi qu’aux commissaires d’exposition émergents. Par ses activités, KOMMET souhaite toucher et sensibiliser de nouveaux publics en favorisant les rencontres et les échanges autour de l’art contemporain. À raison de 4 à 5 expositions par an, le commissariat se veut participatif et engagé au plus près des artistes et de leurs pratiques.

2016
____

BIG FIVE

Exposition à la Taverne Gutenberg (Lyon)
novembre 2016

 

BIG FIVE est l’aboutissement de réflexions opérées à distance par quatre binômes et un trio d’artistes formés à partir d'un protocole stricte. Un questionnaire basé sur le modèle des BIG FIVE (cinq facteurs de la personnalité : Ouverture, Conscienciosité, Extraversion, Agréabilité, Neuroticisme) a été établi par les commissaires de l’exposition avec l’aide du psychologue Raphaël Mizzi. Celui-ci a permis de déterminer différents groupes selon différents critères, parfois par affinités artistiques et psychologiques ou même à l’inverse, par antagonisme des personnalités.
La mise en relation de leurs pratiques éclectiques a permis des rencontres étonnantes, voire improbables, qui n’auraient sans doute jamais eu lieu en dehors de ce contexte.

Cette expérience artistique se définit comme l’étape d’un voyage : la rencontre de différentes trajectoires le temps d’une exposition.

Co-commissaire de l’exposition collective présentant les artistes suivants : Antoine Auboiron, Maxime Bouchez et Olivia Giboz, Ronan Bradbury, Paul Creus, Julia Csernovszky, Allia El Fani, Émilie Gleason, Krisztina Götz, Ludovic Landolt, Simon Lazarus et Lili Hanna Lörincz.

____

P R É L U D E

Exposition à la galerie —•— tiret point tiret (Paris)
octobre 2016

 

La première exposition de l'association Ouvre-Boîte intitulée P R É L U D E a été l’occasion de présenter OB mais aussi les œuvres de certains de nos artistes : Émilie Gleason, Allia El Fani, Simon Lazarus, Paul Creus, Antoine Auboiron et Ludovic Landolt.

____

"Art de l'Histoire : Usages, relectures et productions d'archives dans l'art contemporain"

Conférence au Palais de Tokyo (Paris)
mercredi 11 mai 2016

 

Dans le cadre du cycle de conférences « Exposer la Recherche en Art », nous aborderons les rapports entre Art et Histoire, deux domaines qui réunissent les pratiques respectives de Giulia Andreani, Stéphanie Solinas (artistes) et Rémi Parcollet (docteur en histoire de l'art contemporain).
La recherche en art, prenant des formes de plus en plus complexes, sera traitée à travers de multiples questions relatives à l'usage d'archives historiques. Quels sont les liens et différences entre recherche scientifique et recherche artistique ? Quels rapports entretiennent les artistes et les historiens à la recherche ? Est-elle pour eux un moyen ou une fin ?

En amont de la rencontre du 11 mai, les trois invités ont été conviés à échanger autour d'une rencontre-dîner filmée. Cette archive a ensuite été montée pour être retransmise sous la forme d'une vidéo d'environ une heure lors de la soirée hébergée par le Palais de Tokyo le mercredi 11 mai 2016. La projection s'est terminée par un débat et une série de questions en présence des invités, permettant ainsi une mise en abyme du sujet lui-même. La conférence prendra ainsi la forme d'une recherche identitaire/tautologique d'elle-même via sa propre retranscription vidéo, et plaçant les acteurs de cette dernière dans une introspection de l'Histoire.

Cycle de conférences organisé par l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l'École Nationale Supérieure d'arts de Paris Cergy.
Un projet de Laurent Atlan, Anna Battiston, Mathilde Camoin, Élise Fourché et Émilie d'Ornano, avec le collectif Action-Création et Valentin Fayaud.

____

Per Monstra Ad Astra,

Un regard sur la collection d'Antoine de Galbert
Galerie Michel Journiac (Paris)
du 23 mars au 8 avril 2016

 

La locution latine Per monstra ad astra, qui se traduit littéralement par : “des monstres aux astres”, constitue le point de départ d’une réflexion sur une sélection d’œuvres de  la collection d’Antoine de Galbert. Celles-ci montrent quelque chose de singulier, qui frôle les limites et inquiète les normes. En effet, leur étrangeté permet de dépasser les valeurs communément admises. Dans ce contexte, l’art légitime un dépassement des principes sociaux et une dégradation du Beau établi comme un archétype. Le hors norme, le cruel et le dégoûtant deviennent acceptables et supportables grâce au médium de l’art. Le monstrueux provoque une fascination, où se joue la dialectique entre attraction et répulsion, notion interrogée à travers cette exposition.

Co-commissaire de l’exposition collective présentant les artistes suivants : Martin Assig,  Annette Barcelo,  Cathryn Boch,  Peter Buggenhout,  Damien Cadio,  Patty Chang,  Roman Cieslewicz,  Steven Cohen,  Thibault de Gialluly,  Damien Deroubaix,  Mark Dion,  Marcel Dzama,  Vidya Gastaldon,  Ann Hamilton,  Elika Hedayat,  Hendrik Hegray,  Noritoshi Hirakawa,  David Lynch,  Enrique Marty,  Elina  Merenmies,  Eric Pougeau,  Bogban Rata,  Maïa Roger,  Dorothea Tanning,  Anne- Marie Schneider,  Fabien Verschaere,  Jérôme Zonder.

Dans le cadre du Master Sciences et Techniques de l’Exposition (Paris 1 Panthéon-Sorbonne).